28/03/2015

Les virevoltants

JUST AS LONG AS YOU STAND, STAND BY ME
Une fille et deux amis.

De : Leila Meacham
Edition :  Charleston (Avril 2015)
Pages : 512
Premières impressions : J'avoue que je ne comprends pas trop la couverture, l'héroïne est blonde alors la couverture présente une brune. Malheureusement on ne récent pas l'univers Texas et la fin des années 90. Toutefois la quatrième de couverture intrigue beaucoup et il me tarde de le lire. J'aime beaucoup le titre qui met un mot sur quelque chose qui me fascine.
Une chanson pour illustrer : Stand by me de Ben E. King

CE QUE DIT LA 4EME DE COUVERTURE


1979. Catherine Ann est encore une petite fille lorsqu’elle perd ses parents dans un accident de voiture en Californie. Au Texas, chez sa grand-mère Emma, elle fait la connaissance de deux garçons, John et Trey. Ceux-ci sont aussi orphelins et décident de la protéger. Ils formeront un trio remarquable, elle la plus belle fille de la région, eux des champions de football américain adulés par la petite ville du Texas. En grandissant, ils nourrissent le projet de partir tous les trois à l’université. Mais une blague idiote vire à la tragédie à la veille d’un match. Le trio va se déchirer, d’autant plus que l’amour s’en mêle et les trois inséparables vont devoir apprendre à vivre chacun de leur côté. Mais le passé est-il éteint pour toujours ? Une histoire d’amitié et de triangle amoureux pleine de suspense et de rebondissements, une saga émouvante et habilement menée, signée par Leila Meacham.


MON AVIS




Un excellent roman qui part en sucette

Quand on tourne les pages de notre histoire, l’adolescence reste une des étapes les plus importantes dans l’apprentissage de la vie. On se découvre réellement au carrefour de l’âge adulte, on fait des choix pour notre avenir.

Lorsque Cathy arrive du haut de ses onze ans au Texas pour s’installer chez sa grand mère, le traumatise qu’elle vient de subir la protège contre une réalité beaucoup trop dure à assimiler.
Perdue, écorchée, c’est grâce à la protection de deux inséparables Trey et John que la jeune fille va connaitre les joies d’une seconde vie. Une jeune fille intelligente et réservée qui s’épanouie sous la plume de Leila Meacham pour devenir une femme courageuse, qui affronte la vie sans baisser les bras. J’ai adoré ce personnage qui m’a ému.
Cathy, John et Trey forment un trio soudé qui à travers leur amitié trouvent un amour profond qui les aide à avancer.
Trois personnalités marquées, blessées par l’absence de repères parentaux qui attendent avec ce lien, à combler cette place dans le coeur.
Mais les choix et les décisions qu’ils vont prendre risque de briser ce lien si cher.

Dans ce nouveau roman de Leila Meacham, on suit le destin de ces jeunes dans les années 1980 et les années 2000.
Le lien entre Trey et John m’a complétement charmé, ils se motivent et se contrôlent. Un esprit d’équipe qui se ressent aussi dans leur passion pour le football américain qu’ils partagent et qui fait d’eux les stars de l’école.
Une fraternité à toute épreuve, une confiance sans borne, presque indestructible.
Alors que John développe une personnalité calme, prêt à se sacrifier pour le bonheur de ses amis ; Trey lui agit sans réfléchir, un tempérament fougueux qui ne va pas apporter que du positif au trio. J’ai eu un petit coup de coeur pour John qui m’a immédiatement séduit et qui semble toujours raisonner le plus sincèrement possible.
Une amitié entre les deux garçons qui m’a fait penser à l’amitié entre les deux héros aux caractères si différent du film Stand by Me, un film que j’affectionne particulièrement.

Les virevoltants est un livre sur l’amitié mais aussi sur l’amour.
Lorsqu’on grandit nos coeurs empruntent des chemins incontrôlables, les amis changent mais les sentiments restent. L’intimité intervient et brise souvent cette maigre frontière. On s’attache à ses héros qui grandissent sous nos yeux, on veut protéger cette amitié que l’on sent sincère mais fragile à la fois. En même temps, le lecteur se rend compte que ce lien est presque impossible, on attend toujours quelque chose de l’être aimé.


Leila Meacham offre un roman qui prend des tournures inimaginables, on tourne les pages sans prendre conscience que le temps continue. On est happé par les événements, déstabilisé aussi.
Le lecteur aura souvent envie de s’énerver, d’ouvrir les yeux à nos personnages souvent bercés d’illusions.

Les virevoltants est aussi un livre sur les secrets, le doute et la culpabilité. Une quête au pardon mais aussi à la compréhension par les êtres aimés. Un livre qui offre l’opportunité de trouver la paix à nos héros, de faire le deuil d’un passé qui les blesse encore malgré les années. Le roman porte bien son nom, nos héros sont liés, balladés dans le bonheur comme le malheur.

Un roman qui aurait pu être un coup de coeur jusqu’au cent dernières pages. La partie qui concerne les années 2000, m’a vraiment ennuyé. Même si les personnages restent fidèles à eux mêmes et que le lecteur est déjà attaché. J’ai trouvé que l’histoire perdait de magie. Leila Meacham donne des réponses farfelues qui m’ont fait lever les yeux au ciel.
Le récit perd de logique jusqu’à perdre le lecteur. Les doutes, les mensonges à répétitions sur plusieurs chapitres, m’ont complétement chamboulé mais aussi agacé.

Les virevoltants reste toutefois une belle lecture, de périples en périples, de scènes amusantes en scènes déchirantes ; le lecteur abandonne à regret, les héros qu’il a vu grandir. Idéalement, il faudrait s’arrêter avant qu’ils grandissent ...



Les avis des copines Charleston :

"Les virevoltants de Leila Meacham, c’est une histoire qui commence très bien, des pages qui se tournent toute seule. J’ai beaucoup aimé suivre l’enfance et l’adolescence de Cathy, John et Trey. Malheureusement la suite du roman ne m’a pas convaincue. " - Joanna

"J'ai adoré la tournure que prend l'histoire, j'ai trouvé que l'on passe du roman contemporain de base à un presque thriller ce qui est assez surprenant. " - Marine S.

"Il leur arrive moults aventures et péripéties qui vont provoquer un bon nombre de rebondissements et de suspence... un suspence qui est à son comble à la fin du livre ! la fin est tellement haletante que je n'ai pu lâcher le livre avant d'avoir tourné la dernière page. " - Helene

"Une histoire émouvante, bouleversante, désarmante… Leila Meacham réussit ici un pari qui n’était pas gagné d’avance : écrire un récit magnifique dont les trois personnages principaux n’ont, a priori, rien à faire ensemble." - Marine


Jamais il n’avait vu un être d’une telle beauté. Lorsqu’il retrouva enfin la maîtrise de ses mouvements, il se remit en route, foulant la neige telle une poussière magique. Cette vision furtive de Catherine Ann Benson resterait un secret qu’il ne partagerait même pas avec John. Le lendemain, il se présenterait à elle et la protégerait jusqu’à la fin de ses jours.


9 commentaires:

J'aime déjà ce trio, ils ont l'air de se compléter et de se soutenir! Dommage que la suite de l'histoire ne les épargne pas...

Coucou Natacha.
Je crois que nous avons un peu le même ressenti concernant ce roman. J'ai adoré le début mais je n'ai pas du tout aimé le passage à l'âge adulte des personnages. Je les ai tous trouvé trop aigris. C'est dommage. J'aime bien les histoires de secret de famille mais je crois que j'ai vraiment un problème avec les triangles amoureux...

C'est encore un titre Charleston qui me tente :) !!!

ça me donne envie de le lire ! :)

Cette lecture ne me tente pas trop...J'ai bien rigolé pour le gif ;)

Le résumé me tente énormément, c'est typiquement le genre d'histoire que j'apprécie, j'ai très envie de me le procurer mais j'espère ne pas être déçue!

J'ai tellement ri devant ton gif x). Effectivement, le pitch (comme le truc au chocolat) a l'air sympa, mais c'est dommage si la fin ne t'a pas convaincue. J'ai déjà des titres de Charleston qui me tente, mais celui-ci ne fait pas partie de mes priorités! Des bisous!


@Marie : Oui, dommage que le roman part en cacahuete
@desbulles : on a souvent le même ressenti ! Je vais voir ton avis de au secours d'ailleurs.
@Lea : hihi ils sont géniaux leurs romans
@Nelcie : j'attends ton avis ;)
@melleaurel : oui il est excellent hihi
@Johanne : j'espère que tu ne seras pas déçue, je l'ai été legerement
@Angee : Oui, j'adore mettre des gifs certains sont marrant ! Une mer en hiver est super, il mélange historique et romance: top top mdr

Ce commentaire a été supprimé par son auteur.